La grande farandole

Revenir à la liste des chansons

La grande farandole

Chef un p’tit verre/sergent flagada/la p’tite bête qui monte/zaza zouzou y’a le chef qui est fou/jules cesar/vive les saints/country/allez viens boire un p’tit cou/ill dansait le french cancan/french cancan/à la queue leu leu/on est sur louki pouki/agadou/valencia/olé we are the champions

Chef un p’tit verre on a soif chef un p’tit verre on a soif une pe-tite biére on a soif on a soif on a soif quand j’é-tais à la lé-gion é-tran-gère je tra-ver-sais tous les jours le dé-sert le sa-ble chaud le so-leil qu’elle mi-sère j’au-rais don-né ma vie pour boire une biére y’a-vait pas d’vent y’a-vait pas d’cou-rant d’air de soif notre langue tom-bait jus-que par-terre quand on a-vait l’ca-fard fal-lait le faire on chan-tait la chan-son des lé-gion-naires Chef un p’tit verre on a soif chef un p’tit verre on a soif une pe-tite biére on a soif on a soif on a soif Ser-gent fla-ga-da Eh un p’tit un sol-dat les mus-cles de ses bras c’est comme des nou-gats oui mais à la trom-pette c’é-tait une vraie ve-dette juste star de ci-né-ma le ser-gent fla-ga-da Qui c’est qui monte qui monte c’est la p’tite bê-te c’est la bê-bê-te c’est la pe-tite bête à bon dieu Qui c’est qui monte qui monte c’est la p’tite bê-te c’est la ve-det-te c’est la pe-tite bête à bon dieu qu’est-ce qu’on chan-te tout seul ou en ban-de dans les bis-trots quand on boit un coup une chan-son nou-vel-le pas très cul-tu-rel-le mais ça tou-out l’monde s’en fou-Qui c’est qui monte qui monte c’est la p’tite bê-te c’est la bê-bê-te c’est la pe-tite bête à bon dieu Qui c’est qui monte qui monte c’est la p’tite bê-te c’est la ve-det-te c’est la pe-tite bête à bon dieu Za.za zou-zou y’a le chef qui est fou on veut boire un coup et man-ger un p’tit bout oui mais voi-la ah! y’a rien qui va ah! eh chef qu’estce qui n’va pas Za.za zou-zou y’a le chef qui est fou on veut boire un coup et man-ger un p’tit bout un ch’veu dans le plat ah! qu’est-ce c’est qu’ça ah! sa-lut nous on s’en va Jules cé-sar on l’a-p’lait jules cé-sar il met-tait pas d’fal-zard pour qu’on voit ces belles jam-bes ces jo-lies jam-bes ces jambes de su-per-star Jules cé-sar on l’a-p’lait jules cé-sar il met-tait pas d’fal-zard pour qu’on voit ces belles jam-bes ces jo-lies jam-bes ces jambes de su-per-star Je vais vous ra-con-ter l’his-toire ba-na-le de Jules Cé-sar qui é-tait em-pe-reur il a-vait un long nez comme une ba-na-ne et ses o-reilles c’é-tait comme des choux fleur le soir douce-ment sur ses chaus-set-tes en py-ja-ma en d’sous de son pei-gnoir il re-trou-vait Clé-o-pâtre en ca-chet-te mais ça per-sonne ne pou-vait le sa-voir-Jules cé-sar on l’a-p’lait jules cé-sar il met-tait pas d’fal-zard pour qu’on voit ces belles jam-bes ces jo-lies jam-bes ces jambes de su-per-star Jules cé-sar on l’a-p’lait jules cé-sar il met-tait pas d’fal-zard pour qu’on voit ces belles jam-bes ces jo-lies jam-bes ces jambes de su-per-star Il y’a des p’tits des gros des longs des mo-yens you kou you kou vi-ve les saints saint Ni-co-las St Jean et St Va-len-tin you kou you kou vi-ve les saints St Luc St Pierre St Mi-chel St Ju-lien you kou you kou vi-ve les saints St Hyp-o-lite St Paul et St Bar-na-bé vi-ve les saints du ca-len-dri-er At-ten-tion ça va com-men-cer tous en piste on va dan-ser choi-si-ssez un par-te-naire et vous mes-sieurs une ca-va liére en-trez en-trez dans la danse en file in-dienne ça com-mence les pre-miers qui sont de-vant font un p’tit pont pour le sui-vant on se baisse on plie les g’noux et en a-vant on passe en d’ssous Al-lez viens boire un p’tit coup à la mai-son y’a du blanc y’a du rouge du sau-cis-son et Jo-jo a-vec son p’tit ac-cor-dé-on vi-ve les bou-teilles et les co-pains et les chan-sons pour pou-voir é-crire l’pre-mier cou-plet on a fait les crêpes au grand mar-nier les crêpes é-taient bonnes mais trop sa-lées on s’est for-cé on a tout bu et on a rien man-gé pour faire la cui-sine sans trop s’bour-rer et cette fois y’a pas d’pre-mier cou-plet faut pas s’mar-rer faut pas s’mettre à chan-ter y’a pas de pain y’a pas de vin si y’a pas de co-pains Al-lez viens boire un p’tit coup à la mai-son y’a du blanc y’a du rouge du sau-cis-son et Jo-jo a-vec son p’tit ac-cor-dé-on vi-ve les bou-teilles et les co-pains et les chan-sons Il te-nait un ca-fé res-tau-rant où l’on man-geait la chou-croutte au vin blanc et le soir pour a-mu-ser ses cli-ents il dan-sait le french can-can il lan-çait ses deux jambes en même temps et il cri-ait à tout l’monde en ri-ant al-lez hop yop la boum y’a d’l’am-biance en a-vant tous en piste pour le french can-can A la queue leu leu A la queue leu leu A la queue leu leu A la queue leu leu Ah Ah Ah Ah tout l’monde s’é-clate à la queue leu leu tout l’monde se marre à la queue leu leu tout l’mon-de chante à la queue leu leu tout l’mon-de danse à la queue leu leu Ah Ah à la queue leu-leu Ah Ah à la queue leu-leu Ah Ah à la queue leu-leu tout l’monde s’é-clate à la queue leu leu dans les an-ni-ver-sai-res dans les bals po-pu-laires pour les nou-veaux ma-riés pour la nou-velle an-née même dans les dis-co-thè-ques quand on veut faire la fê-te il n’ya rien de plus sim-ple il suf-fit de dan-ser-Ah Ah à la queue leu-leu Ah Ah à la queue leu-leu Ah Ah à la queue leu-leu tout l’monde s’é-clate à la queue leu leu On est sur lou-ki-pou-ki on est sur lou-ki-pou-ki on plonge et on est par-ti a-vec lou-ki-pou-ki c’é-tait un sous ma-rin un vieux ra-fiot un vieux re-quin sur le pont il y’a-vait un ca-pi-taine et des ma-rins le ca-pi taine a-vait un coup d’whis-ky dans le zin-zin at-ten-tion les co-pains ac-cro-chez vous bien-On est sur lou-ki-pou-ki on est sur lou-ki-pou-ki on plonge et on est par-ti a-vec lou-ki-pou-ki A-ga-dou dou dou pousse la ba-nane est mouds l’ca-fé A-ga-dou dou dou pousse la ba-nane est mouds l’ca-fé tape la pomme tape la poire pousse la ba-nane est mouds l’ca-fè tape la pomme tape la poire pousse la ba-nane est mouds l’ca-fè l’an pas-sé à Ta-hi-ti un beau jour j’ai ren-con-tré u-ne belle fille bien rou-lée u-ne su-perbe va-hi-né elle ven-dait des noix d’co-co des a-na-nas bien su-crés elle a-vait un vieux vé-lo un vieux vé-lo tout rouil-lé A-ga-dou dou dou pousse la ba-nane est mouds l’ca-fè A-ga-dou dou dou pousse la ba-nane est mouds l’ca-fè tape la pomme tape la poire pousse la ba-nane est mouds l’ca-fè tape la pomme tape la poire pousse la ba-nane est mouds l’ca-fè Va-len-cia les es-pa-gnols qui on des grolles vont dans leur lit sans py-ja-ma Va-len-cia y’a des gui-tares des cas-ta-gnettes y’a des belles filles et de la san-gri-a Va-len-cia y’a du so-leil y’a de l’am-biance et y’a par-tout de belles sé-gno-ri-tas Va-len-cia à c’qu’on est bien quand on s’pro-méne toute la jour-née en ber-mu-da Ol-lé ol-lé ol-lé o-lé whe are the cham-pions whe are the cham-pions Ol-lé ol-lé ol-lé o-lé whe are the cham-pions whe are the cham-pions Ol-lé ol-lé ol-lé o-lé whe are the cham-pions whe are the cham-pions Ol-lé ol-lé ol-lé o-lé whe are the cham-pions whe are the cham-pions Ol-lé ol-lé ol-lé o-lé whe are the cham-pions whe are the cham-pions Ol-lé ol-lé ol-lé o-lé whe are the cham-pions whe are the cham-pions-